Comment ne pas être passionné par une histoire aussi fertile que celle de la France ?

Nos compatriotes le savent bien.

Les émissions de radio et de télé consacrées à un personnage ou un événement historique attirent toujours plus.

Pour découvrir leurs racines, nos compatriotes aiment également visiter les musées.

Pour ne citer qu'eux, les musées du ministère de la Culture enregistrent presque 30 millions de visites en une année. Commémorer les événements les plus marquants constitue aussi l'une des manières de conserver le lien avec ses origines. En ligne, le passé rejoint le présent, avec des sites consacrés à l'histoire. L'histoire constitue la thématique principale du site web New-art-french.com. De multiples périodes y sont abordées, de même que l'histoire des arts. Pour mieux connaître le patrimoine ou les événements qui ont bâti la France, vous pouvez vous fier à New-art-french. Les leçons étudiées sur les bancs de l'école ne sont pas la seule façon de découvrir la mémoire collective. Bien au contraire, l'histoire est bien vivante, elle se raconte par les monuments et les œuvres. Notre pays fait partie des quatre pays ayant le plus de sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le cas de la cité épiscopale d'Albi, du centre de Lyon, etc. Cela fait huit ans que les tout derniers combattants de la Première Guerre Mondiale sont décédés. La disparition des personnes ayant connu de grands événements rend d'autant plus fondamental le rôle de la transmission. On a désormais la possibilité de transférer des archives sur des supports numériques et de cette manière de les rendre plus aisément accessibles. Lorsque l'on visite des sites spécialisés, on comprend qu'internet participe pleinement à la diffusion de notre histoire. Château de Chambord ou cathédrale de Reims : quelle sera votre destination aujourd'hui ? Grâce à une technologie innovante, la visite en ligne, on peut dorénavant se balader à travers l'histoire de France installé dans son salon.